Skip to content

[Visage du Satis] Franck Hervouet (Tapages & Nocturnes ) : Eh si ! Le Son ça bouge !

Je ne suis absolument pas un spécialiste du son (oui en témoigne la qualité des enregistrements audio des vidéos). Mais ce sont pourtant des problématiques qui prennent 80% de la conception de mes films actuellement. Lancé sur des projets passionnants, la question de la captation audiophonique dans des milieux bien spécifiques -pour un type de son qui l’est tout autant- m’a amené à commencer à me pencher sérieusement sur l’offre. Encadré par des ingénieurs du son.

Le retour général c’est cette même phrase qui tourne en boucle, et qu’on m’a répété sur le salon « Tu sais le son ça ne se réinvente pas trop. Il n’y a pas d’innovation ». J’ai voulu avoir l’avis de Franck, responsable d’exploitation chez Tapages & Nocturnes, l’une des références en matériel audiophonique en France. 

Si l’innovation se fait plus discrète que dans le monde de l’image, c’est d’abord parce que nous sommes traditionnellement dans une société qui regarde activement et écoute passivement. Cela ne veut pour autant pas dire que le son ne bouge pas. L’arrivée dans le numérique du monde audiophonique permet des valeurs ajoutées notamment sur les transmissions des signaux. Moins de perturbations, les longueurs sont démultipliées et les équipements sont plus compacts. C’est le cas du SMB/E01 de Lectrosonics qui est vraiment tout petit ! Ne pas arriver à le camoufler devient à ce stade de la mauvaise foi ! Malgré une autonomie en général 6 fois plus faible que l’analogique, le numérique audiophonique répond à des besoins de mobilités, de légèreté et de compacité de plus en plus présent sur les projets. Pour ma part, lors de mes débuts, j’ai toujours eu peur des câbles sons qui couraient un peu partout sur un plateau. XLR reliés aux caméras (un coup de jambe et le pied tombe), câbles gaffés à gogo sur des sols luxueux (vive les cautions de ménage), portée de l’ingé son limitée à son cable.. L’arrivée de ces émetteurs et récepteurs numériques change pour moi véritablement la donne. J’aime la liberté de mouvement et la polyvalence des micros. à titre d’exemple je trouve la versatilité de l’EKP AVX-3 de chez Sennheiser très alléchante. Adaptateur jack/XL et récepteur sans fil pour tout type de micro ; tout est mis en oeuvre pour pouvoir brancher n’importe quel type de microphone n’importe où, démultipliant de fait les possibilités créatrices dans le son.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :