Skip to content

Samsung NX1 : le 4k, le H265, tout ça… tout ça…

Bon allez. Il fallait bien y passer un jour. Impossible de ne pas en parler. J’avais envie de les bouder parce que l’appareil n’a pas été présenté à l’IBC mais à la Photokina et que les zouzous de Samsung à Amsterdam ne savaient pas du tout de quoi je voulais parler (merci les départements de productions différents…), mais bon quand même quoi. Il y a un petit nouveau du côté des hybrides, chez Samsung que l’on attendait pas. Et en soi, ça semble plutôt prometteur.

De son petit nom, le Samsung NX1 est l’héritier des balbutiements photos du constructeur coréen. Indéniablement plus réfléchi et travaillé que les précédents modèles toute gamme confondue, le NX1 semble être l’aboutissement d’une volonté de pénétrer le marché de la vidéo. Ce petit appareil photo hybride propose comme principale fonctionnalité la capture 4K (UHD/DCI!) respectivement à 30 ips et 24 ips dans un codec HEVC/H265. C’est donc le premier constructeur à s’affranchir du H264 pour passer sur la nouvelle norme qui promet une qualité similaire au ProRes pour 1% de sa taille de fichier.

L’appareil photo embarque un capteur CMOS de 28,2 MP (!!!) BSI au format APS-C atteignant une sensibilité maximale de 25 600ISO et relié à un processeur DRIMe V. Il est doté d’un écran tactile Amoled orientable de 3 pouces et d’un viseur OLED. Le NX1 joue aussi gros sur un Autofocus suivi performant à 205 collimateurs à détection de phase, qui vont donc permettre de hisser son mode rafale à 15 images par secondes ! Un record !

En soit donc, ce boîtier a plutôt tout pour plaire. Même si sa construction n’a pas l’air au top du top, côté papier, on a plutôt quelques beaux atouts, c’est le moins que l’on puisse dire. A-t-on alors là une nouvelle référence dans les hybrides 4K? Peut-être, mais le NX1 n’est pas non plus parfait. La sortie HDMI est limitée à un 8bits 4:2:0, et souffrira sans doute de la monture NX propriétaire de Samsung.On trouve des bagues d’adaptation chez Novoflex et Fotodiox pour monter des objectifs sur le boîtier, mais je ne sais pas ce qu’elles valent. Là où j’émets un gros doute c’est sur ce capteur gigantissime qui devrait être un nid à moiré extraordinaire! Tant de pixels…mais qu’est ce qui est passé par la tête de Samsung qu’est ce qui justifie une telle débauche?

Autre point, c’est que Samsung n’a jamais brillé hélas par la qualité du post-traitement de l’image. Ce qui a nuit d’ailleurs à ses précédents appareils, la qualité des images n’était franchement pas terrible. Si malgré un bon codec et une haute résolution, le post-traitement n’est pas au rendez-vous, l’intérêt du NX1 sera vite retombé. Amorcer le virage du H265 est plutôt une bonne idée, il faut cependant que cela suive.

Le Samsung NX1 est attendu aux USA pour la mi-novembre au prix de 1500€ nu. En France la disponibilité et le prix restent encore incertains.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :