Skip to content

Blackmagic Pocket Cinema Camera : Le Grand Test (Partie 1)

bandeau

Avant-Propos : L’article devait prendre la forme d’un podcast à l’origine. Mais j’ai manqué de temps ce mois-ci, occupé à courir à droite à gauche sur divers projets. Les rushes sont là mais ils ne me satisfont pas en l’état. Même si je ne désespère pas à sortir un jour la version vidéo de ce test, je vous poste ici le test complet par écrit. Car bon. Quand c’est l’heure c’est l’heure.
Je tiens à préciser que même si j’entretiens de bons rapports avec Blackmagic, la société n’a aucun contrôle sur le contenu de cet article. Il est le reflet de mon expérience personnelle. Chacun ayant une pratique vidéo particulière, que ce soit en terme d’esthétique ou d’ergonomie de caméra ; ce retour ne sera sans doute pas ce qu’il aurait été si vous aviez vous même pris la caméra en main.

Cela fait maintenant un petit peu moins d’un mois que je me trimballe avec Une Blackmagic Pocket Cinema Camera. Cette petite caméra qui fait tant parler d’elle depuis son annonce en avril dernier au NAB. Quoiqu’il puisse exister comme polémique autour de la caméra ou de la politique de Blackmagic, il faut bien admettre que la Pocket Camera est une camera hors normes, unique, aux fonctionnalités particulières. En bref elle ne ressemble en rien à ce que l’on peut trouver sur le marché. La camera est à peine plus grosse qu’un iPhone, a un design rappelant celui de la serie NEX de chez SONY, mais propose dans un boîtier Super16 un enregistrement Full HD 10 bit en ProRes 422 HQ ou en RAW sur carte SD. Pour le moment le RAW n’est pas disponible et je n’ai pu tester que l’enregistrement en ProRes. Mais le RAW sera disponible par l’intermédiaire d’une mise à jour Firmware, qui ne devrait plus tarder maintenant, car on voit arriver sur la toile les premières images RAW issues de la caméra. Composante importante : son prix. Pour 750€ HT, vous pouvez filmer en Full-HD 10 bits, en ProRes ou en RAW et profiter des 13 arrêts de plage dynamique qu’offre la caméra. En bref, c’est une caméra de cinéma dans un tout petit boîtier compact à transporter partout.

Redirection

Publicités

40 Comments »

  1. Merci pour toutes ces infos ! Juste un micro-détails : dans le comparatif photo sur la Place de la Bourse, ne serait-ce pas une image de MarkII (et non MarkIII) ? A tout hasard ?

  2. Merci également pour ce test vraiment complet !

    J’ai toujours rêvé d’avoir une petite caméra pro embarquée à un coût raisonnable, sans trop y croire, et voilà que débarque ce petit bijou que je ne connaissais même pas il y a encore une semaine. Il faut dire que je suis amateur dans ce domaine et que je ne suis pas toujours assidûment l’actualité mais les vidéos que j’ai pu voir sur YouTube ou Vimeo sont tout simplement bluffantes… J’imagine sans mal toutes les possibilités artistiques offertes !

    Quand je pense à tous les gens qui se ruent sur les appareils de type GoPro en pensant qu’il s’agit là de la perfection en boîte, je crains que la magie cinématographique ne leur échappe, bien qu’évidemment le public ne soit pas le même. 😉

  3. Bonjour et merci pour ce test très instructif. Auriez-vous quelques conseils sur l’équipement informatique minimal pour importer, monter et exporter les fichiers? Je me posais déjà la question sur la BlackMagic 2K, mais je ne trouve pas la réponse, pas plus que pour la pocket. Car évidemment, elle est intéressante si derrière on a une bécane qui tourne !

    • La Pocket caméra est conçue pour fonctionner de pair avec DaVinciResolve. Les configurations minimales que vous trouverez sur le site de DaVinciResolve suffisent pour un usage plutôt confortable de post production de ces types de rushes.

      Pour info, j’ai même réussi à faire un petit montage avec les rushes natifs en ProRes sur Final Cut Pro X sur un vieux MacBook (2007) avec seulement 4GB de RAM.

    • Bjr.
      Merci pour l’article.
      As-tu remarqué que la Pocket camera chauffe beaucoup surtout quand elle est à la charge?
      Je viens d’avoir la mienne et quand je place mon objectif Lumix MFT G Vario 14-140mm f4-5.8, la mise au point ne fonctionne pas; l’image reste toujours flou. En sais-tu quelque chose?
      Merci

      • Hello.
        Je n’ai pas constaté une chaleur anormale sur la BMPCC. Un boîtier chauffe toujours un peu. Surtout dans des dimensions aussi petites.
        Concernant l’autofocus comme je le souligne dans l’article. C’est une fonction qui ne marche pas avec tous les objectifs et qui même dans ces rares cas est trop approximatif pour contenter mon besoin de précision et de réactivité. Je ne l’utilise donc pour ainsi dire jamais.

  4. La mienne chauffe beaucoup je t’assure. On ne peut pas la garder longtemps dans la main. Il faut la laisser se refroidir.
    Au fait je ne parle pas de l’autofocus. Mais la mise au point avec la bague de l’objectif. Il n’y aucun changement si je tourne la bague. Seul le zoom fonctionne.

    • Tout ceci n’est pas normal. Je n’ai jamais eu de retour tels.

      Pour la caméra : la solution c’est de prendre contact avec Blackmagic, directement ou via le revendeur, pour entamer une procédure de retour et d’échange. Il vaut mieux ne pas trop faire tarder ces choses là.

      Pour l’objectif : je n’ai pareil jamais entendu pareil aventure. Mais il y a quelque chose qui vaut le coup d’être essayée : montez l’objectif sur un boîtier GH. Vérifier si le firmware de votre objectif est à jour. Si non, faire la mise à jour, Puis désactiver la fonction de stabilisation de l’objectif ET enclencher la mise au point manuelle via le boîtier. Eteindre le boîtier, et voir si le problème persiste sur la Blackmagic. Si c’est le cas, toujours pareil, aller voir votre revendeur et lui demander un échange.

      Si vous n’avez pas de boîtier GH, allez voir votre revendeur, je suis sûr qu’il se fera un plaisir de réaliser cette manip avec vous dans son magasin!

  5. Merci pour ce compte rendu,

    A propos des cartes, j’ai lu sur certains sites anglophones que les Sony « UHS-1 94MB/s 64GB » (45MB/s en vitesse d’écriture) pouvaient poser problèmes (pertes d’images ponctuelles, arrêt d’enregistrement…).
    Aucun phénomène de ce type à reporter depuis ? Et en RAW ?

    Merci.

    • Jusqu’ici c’est ma carte favorite et je n’ai rencontré aucun problème ni en RAW ni en ProRes.
      Je ne peux pas garantir la pleine fonctionnalité. Ces cartes n’apparaissent pas sur les listes des recommandées par blackmagic. Mais pour ma part j’en suis plus que Satisfait.

    • Bonjour,
      Les tests sont le reflet des personnes qui les font et doivent être pris comme tels. Chacun a sa propre manière d’appréhender la caméra.

      Je suis effectivement enthousiaste avec cette caméra, mais je vous invite à relire l’article. Vous y verrez que j’y parle d' »une des caméras les plus ambiguës que j’ai jamais pu observer », et d’y pointer beaucoup d’erreurs notamment ergonomiques que Focus-Numérique a pointé tout autant. Maintenant contrairement à leur test, je n’ai pas souhaité la comparer à une Red, une Sony ou une Alexa…pour des raisons évidentes. Si on pouvait vendre des caméras aux capacités des caméras de fiction lourdes à 1000€, alors que ces dernières se listent à plusieurs dizaines milliers d’euros, ce serait le paradis. La qualité d’image est selon moi extraordinaire pour ce type de boîtier, et je connais beaucoup de chefs opérateurs qui l’ont utilisé sur leurs dernières fictions longues en tant que caméra d’appoint ou d’extérieur, et beaucoup d’étalonneurs qui apprécient travailler sur ce type de rushes. Il n’y a pas de fumée sans feu : c’est qu’elle doit en avoir dans le ventre…à condition de faire l’impasse sur l’ergonomie.

      Je vous invite à vous faire une idée vous même, en téléchargeant les rushes ici et là sur Internet, vous pourrez vous-même vous faire une idée de la latitude d’image que la caméra possède. Et surtout, puisque la qualité pour la qualité NE DOIT PAS être le critère clef dans le choix d’une caméra, voir si vous appréciez la signature d’image.

  6. salut a tous!
    je viens de me prendre ce petit bijoux pour pouvoir me filmer en déplacements avec mon groupe et j’avais l’habitude d’avoir mon canon 7D (qui était déjà pas mal mais un peu encombrant) et je viens de me rendre compte que je ne peut pas fermer le diaph, quand j’appuie sur le bouton « iris » rien ne se passe.

    es ce normal?
    et surtout es ce qu’il est possible que ce soit à cause de mon optique que la fonction iris ne marche pas???

    j’utilise une « sigma 19mm DN Art serie »

    Merci d’avance pour la réponse 😉

    • La fonction iris automatique n’est pas compatible avec tous les objectifs. Pour fermer le diaph utilisez les touches haut et bas. Si toujours sans succès. Essayez l’optique sur un autre boîtier pour déterminer qui du boîtier ou de l’optique peut poser problème.

  7. Bonsoir, merci pour ce beau test!

    Je voulais savoir s’il fallait obligatoirement un objectif pour l’utiliser ?
    Et si on pouvait le mettre sur un trepieds ?
    Car je voudrai faire de la vidéo, plus du clip video/court métrage, je pense que c’est le mieux niveau qualité prix pour un rendu professionnel.

    Merci.

    • Oui un objectif est obligatoire et on peut la mettre sur un trépied. Attention cependant un rendu professionnel tient plus de l’opérateur qui manie la caméra que des capacités du boîtier. Attention à bien évaluer ses capacités pour travailler avec tel ou tel type de boîtier.

  8. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce test. Il semble qu’un genre de « snobisme » apparaisse chez les « bloggueurs influents » habituels lorsque qu’il s’agit de cette caméra et ça fait du bien d’avoir un avis éclairé et moins tranché.

    Pour ma part, je vais investir dans cette pocket pour mes drones, ce qui me permettra de ne conserver qu’un gros porteur pour une Red et plus de petits appareils pour cette caméra (faut il encore que les nacelles gyro dédiées arrivent sur le marché) ce qui va simplifier la logistique de manière inimaginable et améliorer considérablement l’autonomie par rapport aux DSLR !!

    Concernant le crop factor, Metabones a sorti une bague qui permet de le ramener à 1.75 pour des optique Nikon G ou Leica R. Les vues aériennes étant gourmandes en focales courtes, je suis preneur de retours.

    Petite question pour finir : la stabilisation des cailloux pana m’intéressant au plus haut point pour mon activité, j’essaie d’avoir des avis sur le 7-14mm. Ca donne quoi en terme de piqué et de déformation sur ce capteur ?

    Merci d’avance,

    Olivier

    • Hello Olivier.
      Nous autres blogueurs sommes des êtres humains comme les autres et il nous arrive d’avoir nos mauvais jours ou d’avoir des avis différents. Et même après un départ enthousiaste il arrive que l’on soit déçu. Et inversement. Je me rappelle avoir été très dubitatif face à la c100 aujourd’hui je la recommande chaleureusement. Lorsque l’on lit des tests sur internet il faut aussi faire l’appart des choses et garder à l’esprit que personne n’est parole d’évangile et que ces tests – les miens compris – sont des reflets personnels. La blackmagic pocket étant très ambigüe il est normal qu’elle déchaîne les passions. Je comprends parfaitement l’exaspération de certains de mes collègues et la partage sur certain point. Mais l’idée étant comme vous dites de rester objectif et moins tranché. C’est dur parfois!

      Bref quoiqu’il en soit j’ai observé pas plus tard que hier les images du littoral atlantique filmées par le drone d’un ami. Le tout avec la pocket que je lui ai prêté! En un mot! Wahouh!
      Bien évidemment le contenu des images était déjà assez magnifique pour être impressionné. Mais surtout, que de possibilités à l’etalonnage!!! Les nuances que l’on peut récupérer. C’est sur la pocket est idéale pour les drones!

      Sauf sur un point et c’est la que j’ai du mal à saisir votre propos : l’autonomie est clairement restreinte comparée à un GH3. D’une part niveau batterie qui ne dure vraiment pas très longtemps. Et d’autre part niveau espace de stockage sur les cartes! Des fichiers plus lourds impliquent un temps d’enregistrement réduit. Cela dit on à plus cette barrière des 30min d’enregistrement que l’on a sur les DSLR et des systèmes de batteries externes existent pour la pocket mais sur ce type de dispositif je ne sais pas si ça ne pose pas un problème. À voir.

      Pour le 7-14 j’en avais un dont j’ai du me séparer à contrecœur. Je l’aimais beaucoup je trouvais sa définition plutôt bonne et très peu soumis à la distorsion quand on le compare à des équivalents aps-c ou ff. En clair c’était pour moi l’arme idéale avec la pocket. Olympus en a sorti un qui en terme de définition est supérieur mais qui n’est pas stabilisé. Mais sur gyroscopes ce ne serait plus trop un problème.

      Concernant metabones. Ces bagues sont magiques. J’en ai un dans les pattes par ci par la. C’est sur que c’est très pratique (surtout la Nikon pour son système de contrôle d’iris Manuel). Je suis fan ça c’est sur.

      Voilà voilà. Si vous produisez des documents en drones avec la pocket n’hésitez pas à m’en envoyer un aperçu! J’en suis très friand!

      Excellent week-end!

  9. Merci de ce retour rapide et complet !

    Je parlais d’autonomie de vol pour les drones. Le poids d’un DSLR (5d MKIII en l’occurrence) nu c’est 500g de plus qu’une BPCC et encore quelques centaines de grammes de moins pour la nacelle. Au final, autour d’un kg de gagné, c’est plusieurs minutes de vol supplémentaires qui font la différence. Parce qu’en drone, on en est là … 10 à 20 minutes de vol par pack de batteries, il n’y a pas de petits gains 😉 Et dans ces conditions, l’autonomie des batteries de la caméra ou d’enregistrement ne sont pas un problème lorsqu’il faut se poser toutes les 15 mn !

    Merci pour les infos des bagues qui vont me permettre de sortir mon 35mm 1.8 qui devrait être parfait. Quant au 7-14, c’est une bonne info. Mais la stab est intéressante dans l’idée de passer à des machines plus légères donc avec des nacelles un peu moins performantes (et gourmandes en énergie) que les grosses Movi10 par exemple.

    Je ne manquerais à faire passer les rushes dès que ce sera opérationnel 😉

    Merci encore.

    Olivier

    • Ah Ben tout s’explique suis-je donc bête. Tout devient beaucoup plus compréhensible du coup.

      Concernant les gyroscopes certaines solutions sont prêtes à être dévoilées au nab dans deux semaines. Peut être l y’aura-t-il des choses intéressantes pour les drones? À suivre.

  10. Bonjour,

    J’ai lu votre article avec le plus grand soin car je suis vivement intéressé par l’achat d’une BMPCC depuis un petit moment.
    Je suis encore un peu débutant dans le monde de la photo et de la vidéo mais je me débrouille plutôt bien en ce qui concerne la post production, c’est d’ailleurs une chose qui m’interesse avec cette camera.
    Cependant je ne sais pas trop quel objectif choisir pour commencer avec cette dernière. J’aimerais savoir quels seraient les objectifs idéals pour filmer mes voyages ou tout ce qui touche aux anniversaires, mariages et vacances .

    En vous remerciant par avance pour votre article et pour vos conseils ^^.

    • Bonjour Matthieu.
      C’est une question très ardue que vous me soumettez là. J’ai tendance à dire que le choix des objectifs est comme la recherche d’une partenaire. On a des coups de foudre, et on a des objectifs que l’on aime de manière croissante ou décroissante. On en redécouvre certains aussi par moments. Bref, c’est aussi (et j’aurais tendance à dire surtout) une histoire de goûts et de couleurs.

      Mais c’est aussi hélas une histoire de budget. Il va y avoir dans tous les prix, focales fixes, zooms etc…etc… Personnellement je trouve le 12-35mm de Panasonic ou le 12-40mm de Olympus comme étant d’excellentes bases très polyvalentes qui se sont pour ma part, adaptés à la plupart des situations. Excellent piqué (donc idéal pour la post-production des images!). Mais ils nécessitent de sortir une petite somme du porte monnaie.

      • Merci beaucoup pour votre réponse, je vais continuer à me renseigner un peu partout tout en gardant vos conseils en mémoire.
        Bonne continuation à vous. Je reviendrais de temps en temps sur votre site pour m’aider à me former 😉

  11. Haha, je voulais dire dans le sens où toute information et bonne à prendre quand on débute. Mais sinon pas de problème je reviendrais souvent.

  12. Très bon test, complet, bien expliqué !
    Une petite question, je viens également d’en commander une mais j’hésite sur le choix de l’optique, je pense m’orienter vers un Voigtlander Nokton F0,95/25 mm ? optiques fixe manuelle sans stabilisateur, mauvaise idée selon vous ?

    • Absolument pas. le Voigtlander est une de mes optiques favorites. Je suis plutôt optiques manuelles, qui bien souvent sont non stabilisées. La stabilisation dépend vraiment de l’usage. Avec le crop factor, ça peut faire du dégât (tremblement multipliés en amplitude par 3!), mais si vous n’avez pas la tremblotte, un bon pied ou simplement pas besoin de plans ultras clean… c’est une très bonne solution.

      • Merci pour votre réponse ultra rapide ! ok je vais commander ça alors :), de toute façon par la suite, niveau stabilisation je compte me prendre un stabilisateur type Glidecam pour faire des plans en mouvement relativement propre.

        Super site au passage 😉

  13. Bonjour
    Je viens d’acquérir la BMPCC avec un objectif Olympus 15mm 1:8.0

    A priori je n’arrive pas avec cet objectif a utiliser les fonctions Iris et Focus
    et surtout en extérieur, dès qu’il y a du soleil, les films sont cramés, surex même en réglage en 200 ASA (qui n’est pas très convaincants d’ailleurs)

    Pourriez vous me conseiller le choix d’un objectif plutôt grand angle (avec ou sans bague d’adaptation) qui pourrait fonctionner avec l’autofocus ? avec un bon niveau de stabilisation ? et surtout un bon filtre compatible avec cet objectif pour lutter contre la surexposition …

    J’avoue ne rien y connaitre en filtre ! Quel type de filtre faut il préconiser ?

    Pas mal besoin d’aide en fait pour optimiser mon utilisation en extérieur

    Merci d’avance

    FP

    • Bonjour Franck.
      Pensez-bien à faire la dernière mise à jour du firmware, la prise en charge des objectifs électroniques est améliorée. En revanche, ça ne reste pas miraculeux. Et beaucoup restent peu supportés efficacement.

      Le 7-14 f/4 de panasonic offre d’excellentes performances en terme de grand angle, stabilisation et fonctionne avec l’autofocus. En revanche à cause de sa lentille frontale, je ne crois pas que l’utilisation d’un filtre soit possible.

      Concernant ceux-ci ils vous faut un filtre de Neutre de Densité, qui va permettre de casser le flux lumineux. Il en existe à valeurs fixes, ou bien variables (qui permettent d’ajuster plus précisément son image).

  14. Bonjour,

    Merci pour ce test qui m’a aiguillé vers la blackmagic. J’ai acheté récemment la bmpcc et je devrais la recevoir sous peu mais j’hésite entre trois objectifs de chez panasonic de type pancake car j’apprécie leur qualité et leur taille (d’aprés ce que j’ai pu en voir):

    -le 14mm
    -le 20mm
    -le 14-42 powerzoom

    Selon vous quel est le plus intéressant en terme de rendu et d’ergonomie avec la bmpcc? Peut être avez vous même d’autres objectifs de ce type à me proposer?

    Merci par avance pour vos aide.

    • Le zoom offrira évidemment plus de polyvalence. Les autres sont des focales fixes. J’aime bien le 20mm malgré un autofocus pas toujours super réactif (mais avec la BMPCC de toute manières…) et le 14mm est pas mal. Je l’affectionne pour des portraits. Je trouve qu’il a un rendu assez particulier.

  15. D’accord merci pour votre réponse, je vais sans doute me diriger vers le 20mm pour l’instant et je m’intéresserais plus tard à un objectif trans-standard de bonne facture.

  16. Merci pour ces infos. Mon lycée a acheté sur ma demande un boîtier de blackmagic mais je n’ai pas encore d’objectif. J’ai acheté une bague pour monter des EF-S j’ai essayé hier avec un 18-55 qui m’a semblé produire une image très sombre. Je regarde pour acheter un OLYMPUS et je voulais savoir si le crop factor est identique avec un objectif 4/3 d’origine comme le oM zuiko ?
    merci à vous

  17. Un grand merci pour ce test (oui j’arrive 2 ans après, mais c’est qu’il est utile après tout). Je viens de craquer pour cette caméra 🙂
    Je me demandais si une carte SD de 95Mb/s était suffisante pour un shooting en RAW ? Car en Extreme Pro il y a des débits au dessus (mais c’est sacrément cher).

    • De mon expérience pas sur la durée. Pour des clips restreints oui. Pour des prises de 10minutes de drops apparaissent quelques fois

      • Oui donc c’est un peu juste, il faudra que j’investisse dans du 280Mb/s.
        Après ceci dit avec une carte de 64Go on ne doit pas dépasser 6-7 minutes en RAW je pense (~10 Go la minute non ?).

        Merci pour ta réponse rapide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :