Skip to content

JVC n’a peur de rien et saute le pas du 4K!

On attendait plus qu’eux! JVC a enfin rejoint Sony, Canon, Red et Blackmagic sur le marché du 4K. En effet le constructeur a annoncé la sortie de son camescope répondant au doux nom de JY-HMQ30 capable de filmer en 4K sur un capteur vendu comme « large ».

Côté technique le JY-HMQ30 embarque un capteur 1.25″ de 8,29M de pixels, une monture Nikon-F contrôlée électroniquement par le corps de la caméra (uniquement pour l’ouverture, l’autofocus ne semble pas géré). Le camescope permet l’enregistrement de fichiers MPEG4 AVC/H264 4K (3840×2160) jusqu’à 60fps à 144Mbps VBR sur des cartes SDXC ou SDHC. Dans ce cas précis, l’image 4K est divisée et répartie sur 4 cartes distinctes et sont réassemblées en post-production. 4 cartes de 32GB peuvent contenir 2 heures de rushes 4K. L’enregistrement Full-HD est toujours possible via l’AVCHD sur une seule carte SD à 28Mbps VBR.

Dans les chapitres anecdotiques, 2 prises XLR, 4 prises HDMI 1.3 permettant de véhiculer chaque portion de votre image 4K, un écran LCD 3.5″, pas de filtres ND, des fonctions d’assistanat de mise au point, et un histogramme. Le tout pour la très petite somme de 17500$.

Bon vous comprendrez qu’à ce stade, je n’ai pas tellement envie de m’épancher plus sur cette caméra au nom aussi difficile à retenir que l’intégrale des Mémoires d’Outre Tombe de Chateaubriand. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de JVC, mais je pense que les ingénieurs se sont dit « Eh! Tu vois ce mur? On a foncer dedans. Puis après, on reprendra de l’élan et refoncera dedans. Et on recommencera jusqu’à ce qu’on soit mort! »

Non mais sans rire. 17500$ c’est plus que la C300, et c’est surtout plus qu’une SONY FS700 ou F5! Le tout pour quoi? Pour une caméra qui a certes trop bien compris le concept de 4K/QuadriHD, mais qui propose un « large sensor » de 1,25″ soit plus petit que le MFT et qui est surtout inédit dans les standards vidéo. Pour y coller des optiques Nikon (dont le choix en terme de marché est plus que discutable entre nous) dont le potentiel ne sera même pas exploité au quart! Quant à l’enregistrement, outre la bizarrerie qu’implique couper son fichier en 4 (à la limite pourquoi pas?), d’où est venue cette idée d’enregistrer sur des cartes SD? 4 simultanément? Sérieux? Je ne suis même pas sûr que des étudiants arriveraient même à ce type d’idées. Rebelotte sur la connectique, plutôt que de proposer un HD-SDI, qui quand même entre nous fait ses preuves en terme de qualité, ergonomie et tout le tralala, JVC décide plutôt d’utiliser non pas un mais quatre câbles HDMI simultanément! Je ne sais même pas sur quoi ça se branche ça! 4 TV empilées les unes sur les autres? Et enfin au chapitre des bizarreries l’absence de filtres ND, des fonctions de mise au point vaguement évoquées, achève d’achever ce camescope qui comble du comble demeure assez moche.

 

Non mais sans déconner…

Publicités
JVC
, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :