Skip to content

MōVI, tu nous fais tourner la tête.

Ça y est, je peux dire adieu à ma tranquillité. Les hostilités sont lancées. À l’occasion du plus grand salon de l’audiovisuel, le NAB, se tenant à Las Vegas du 6 au 11avril prochain, les annonces des constructeurs se multiplient. Ce salon est souvent l’occasion pour les entreprises de tirer leur épingle du jeu en proposant des équipements redoublant d’innovation. La grande gagnante l’année dernière fut la Blackmagic Cinéma Caméra. Qu’en sera-t-il cette année?

Je vous en parlais il y a quelques jours, Vincent Laforet, l’homme qui avait prédit un très bel avenir au Canon 5D Mark II, a teasé il y a quelques jours la sortie d’un nouvel équipement qui allait changer la donne dans la manière de prendre des prises de vue. En précisant qu’il ne s’agissait pas d’une caméra, il promettait que ce nouvel équipement trouverait sa place tant dans les productions lourdes que dans les productions amateurs, même si son prix restait tout de même plus élevé qu’un boîtier reflex.

L’attente est désormais finie, et Vincent Laforet, en partenariat avec Freefly Systems, vient de présenter MōVI. Il s’agit là d’un nouveau genre de stabilisateur de prise de vue. En soi, les stabilisateurs existent depuis longtemps. Tout le monde connait les steadicam. Tout le monde connait aussi ces stabilisateurs à roulement à billes, de moins bonne qualité, mais qui font illusion pour un prix moins élevé que ceux de ses grands frères. MōVI vient plus ou moins faire un compromis entre les deux. Dotés de gyroscopes et non de roulements à billes, il reste extrêmement maniable et mobile. Là où un Steadicam pouvait se révéler encombrant et difficile à manœuvrer,(Vous avez déjà essayé? Il en faut des biscotos!) MōVI promet une maniabilité des plus faciles permettant même la prise de vue en solo.

L’appareil, d’un poids total inférieur à 1,5kg, assure une stabilisation gyroscopique sur 3 axes. Il est donc extrêmement léger et extrêmement polyvalent. Si la vidéo de lancement du produit n’a pas requis de stabilisation numérique, les résultats sont pour le moins que l’on puisse dire convaincants.

« Des stabilisateurs : il se s’agit pas réellement d’une révolution. » C’est du marketing tout ça. Certes. C’est du marketing, et le teasing sauvage de Vincent Laforet en est un reflet évident (« I believe I can flyyyyy » lançait-il plus ou moins en début d’article). Si on peut se questionner sur la pertinence de l’investissement pour un tel équipement (surtout qu’il est conséquent – voir en fin d’article), il faut admettre que l’objet à de sérieux atouts. Beaucoup moins coûteux qu’un Steadicam, beaucoup moins lourd, beaucoup plus maniable, des résultats équivalents. Rien que ça devrait séduire les amoureux des plans lisses. Pour les autres… Il suffit de penser aux multiples possibilités de mise en scène que cela implique, et que montre le making of de la vidéo de lancement. Plus besoin de pied, ou d’épaulière, ou de slider, ou de grue avec chariot travelling. Le MōVI fait tout! Un panoramique à faire? En un coup de poignet c’est fait. Un travelling? le temps de marcher dans le couloir. Et le bonus dans tout ça, c’est que vous ne vous péterez plus les épaules, ni le dos avec le harnais du steadycam. Quand vous regardez ce que peut faire un cadreur équipé de rollers, et le rendu final sur la caméra. Vous comprendrez vite que le plus compliqué des plans devient un véritable jeu d’enfant à réaliser. L’objet a même été pensé pour qu’un cadreur et son assistant bossent main dans la main avec la plus grand facilité.

Le MōVI a été pensé en deux versions. Une première, le M5, destinée aux équipement légers type DSLR, et une seconde, le M10, destinée aux équipements de plus de 2,3kg. La première sera disponible au prix de 7500$ et la seconde au prix de 15000$ (eeeeeeh oui).

L’équipement n’est donc pas donné pour les petites bourses (oui oui je sais… Mais on est vendredi…). S’il vous n’êtes pas un adepte des images parfaitement fluides, vous pouvez faire l’impasse. Il est évident que cet équipement se destine avant tout à des tournages « actifs » de fiction et que bon nombre de solutions beaucoup plus abordables vous offriront des images tout à fait convenables pour des projets corporates. Pour la part, je suis assez friand des images tremblantes, mais je ne peux être qu’impatient à l’idée de poser les mains sur ce petit bébé.

Ce qui devrait arriver incessamment sous peu.

( 4th April 2013, Seattle) – Movi M10 – Introducing a family of 3-axis digital stabilized camera gimbal, so advanced, it redefines the possibilities for camera movement. The heart of the gimbal is Freefly’s proprietary high performance IMU and brushless direct drive system. The gimbal is 100% custom designed in-house by our engineering team. No compromises were made to accommodate off the shelf brushless motors, motor drives or IMUs. Creating the gimbal from scratch allowed Freefly to precisely execute our vision for the next generation of stabilized camera gimbals. In creating this camera gimbal we aim to empower a new era of stabilized cinematography. Freefly MoVI – “The New Moving Picture.”Design & Performance – Lightweight, agile, rigid – these are the words you hear day in and day out at Freefly research and development lab. Freefly began its business building aerospace and UAV products where every gram counts. We have carried this design ethos into our cinema products. In an industry where weight was once considered an advantage, we instead built one of the lightest weight, highest performance, cinema ready 3-axis gimbals the industry has ever seen. This allows the operator to run faster, jump higher, and capture more compelling footage than ever before.About Freefly – Freefly represents the intersection of art and technology. Our team consists of industry leading specialists all focused on one task – inventing solutions to allow unrestricted camera movement. Freefly initially created the CineStar line of multi-rotor camera platforms, which allowed smooth, stable and dynamic low-altitude aerials. After years of research and development in camera stability, Freefly has created the Movi stabilized camera gimbal. Our goal with the MoVI is to empower a new era of stabilized cinematography on a variety of platforms, from handheld to helicopter and everything in between.

Publicités

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :