Skip to content

Et la Digital Bolex, elle ressemblera à quoi finalement?

Je vous en parlais un peu plus tôt ; Bolex a développé sa propre caméra numérique 2K RAW pour 3000 $. (Lire l’article : Le Super16 ressucite avec la Bolex D16) Venant pleinement concurrencer la Blackmagic Cinema Camera qui commence à se faire désirer plus qu’autre chose, cette caméra venait pallier aux manques de cette dernière notamment en terme d’équipements hardware. Elle proposait ainsi des prises XLR, HDMI et HD-SDI, USB 3.0, et surtout un form factor qui semblait plus adapté à une prise en main que ne pouvait l’être n’importe quelle autre caméra RAW du marché.

Bolex prend le temps de la réflexion. Si la caméra semblait présenter de sérieux atouts face à se concurrente; la compagnie ne s’est pas reposée sur ses lauriers puisqu’elle n’a eu de cesse ces dernières semaines d’y ajouter de nouvelles fonctionnalités. Aujourd’hui ce sont donc des clichés définitifs de la caméra qui nous parviennent. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle aura, tant sur le design que sur ses possibilités, les moyens de séduire bon nombre de cinéastes indépendant, désireux de retrouver le style particulier du Super 16. À noter, entre autres que le boîtier est désormais fabriqué à partir d’un alliage de carbone et d’aluminium et est tropicalisé, et que la batterie permet 4 heures d’autonomie (contre 2 au départ).

  • Steel to Carbonized Aluminum
  • User Removable Optical Low Pass Filter
  • Analog Volume Knobs and 24 bit 96k Sound
  • Weather Sealing
  • HDMI Port with a 1920 x 1080 Output
  • 4 Pin XLR 12V Power Output
  • Future HD-SDI Module Possible
  • USB 3.0
  • Doubled the Battery Capacity from 2 to 4 Hours
  • 2nd Tripod Hole
  • Measuring Tape Post

Improved Sensor Gain Stage Controls: We have doubled the fidelity of control on the sensor board. This means we have much more finely tuned control over how the sensor behaves than most cameras makers do. The use of a CCD sensor instead of a CMOS sensor in this camera has many benefits.

CCDs have a more flexible analog gain stage. If used properly this can dramatically improve sensor performance.CCDs also don’t do any analog to digital conversion, which means that we as the camera makers can decide how that happens, again improving performance.CCDs are generally less noisy especially in the darks at their native ISO. This is important for the economy of bits and the final image.CCDs can be passively cooled much easier so internal fans and limited record times are not a problem.And of course our sensor has a global shutter instead of a rolling one.

L’équipe Bolex précise qu’elle devrait livrer environ 400 caméras d’ici l’été, destinés aux contributeurs du projet Kickstarter original. Après cela elle ouvrera 500 pré-commandes. En fonction de la demande, les objectifs de productions et de distributions devraient croître jusqu’à atteindre environ 2000 caméras livrées d’ici un an.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :