Skip to content

Le prix du Canon 1D-C dévoilé?

J’ai pu longtemps discuter avec l’équipe de Canon au SATIS et notamment d’un des boîtiers qui m’intrigue le plus : le CANON EOS C 1D-C. Annoncé en avril dernier, ce boîtier DSLR destiné à un usage vidéo poussé (enregistrement jusqu’en 4K) était attendu pour le mois d’Octobre. Nous voici en Novembre et le produit, aperçu ici et là au travers des évènements ne connaît encore ni date de sortie, ni prix.

Ce dernier point est un sujet largement commenté sur les forums et autres blogs audiovisuels de la planète. Pour autant, si on tablait sur une valeur de 10 000$ à 15 000$ ces valeurs n’étaient pour le moment que spéculations. Lors de mes questions au SATIS, les exposants de Canon France, m’ont indiqué que le produit était terminé, mais qu’ils attendaient le mois de janvier pour le sortir, le temps pour certains équipementiers de produire des accessoires compatibles pour une exploitation satisfaisante du signal 4K. J’ai eu beau insister, je n’ai pas eu plus d’informations à ce sujet, d’autant plus que je vois mal à quoi il peut être fait référence ici. (Enregistreur externe 4K? De quelle manière?)

Mais la roadmap de Canon semble s’accélérer puisque désormais plusieurs revendeurs outre-atlantique listent le boîtier à un tarif similaire. Sans pour autant apporter un aspect officiel à ce tarif, cela permet en tout cas de se faire une idée un peu plus précise du coût de l’appareil. AbelCiné et Texas Media System pour ne citer qu’eux listent désormais le 1D-C au prix de 11 999$(!!!) soit au taux de change actuel à peu près 9 500€.

Evidemment il s’agit d’un investissement qui ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Il s’agit d’une coquette somme pour un boîtier pareil auquel viendra se greffer de nombreux autres frais. L’achat par exemple de cartes CF UDMA 7/1000x en quantité suffisante pour assurer le stockage des rushes en 4K qui devraient occuper une place conséquente sur les supports. Le maximum des cartes atteignant 128GB aujourd’hui, deux slots étant disponibles, il faudra attendre les premiers tests pour voir à quelle cadence des cartes de cette capacité peuvent contenir. Bien entendu ces versions 128GB coûtent aux alentours de 675€ la pièce, ce qui rajoutera une coquette somme en terme de stockage. De même, si vous n’êtes pas équipés d’objectifs EF, il vous faudra songer aux bagues d’adaptation, ou alors à l’achat d’objectifs compatibles de très bonne facture. Voire si vous en avez dans le portefeuille, opter pour les Optiques Cinéma de chez Canon (qui soit dit en passant sont très agréables à l’utilisation, et dont les qualités optiques sont tout à fait remarquables).

Je reste dubitatif face à ce boîtier que l’on nous présente comme révolutionnaire. Je suis moitié fasciné, moitié exaspéré. Si j’ai pu l’avoir entre les mains une trentaine de minutes et déjà me faire une idée rapide de son utilisation et de son intérêt, j’attends de pouvoir faire un test en profondeur. Suite à la proposition de Canon France sur son stand au SATIS, cela devrait peut-être se faire prochainement au sein des locaux de la société. L’usage du 4K me semble, en terme de stockage de données, ne pas être adapté au support CF. Même si le 4K est compressé en MJPEG en Intra-Frame (ce qui a ses bons et ses mauvais côtés), il faudra vérifier à quel point ce signal est exploitable en terme de colorimétrie. Pour une utilisation en 1080p, le 1D-X fait parfaitement bien l’affaire, même s’il ne dispose pas d’une sortie HDMI non compressée. Il a l’agréable avantage de coûter moins cher que le 1D-C et de partager le même form-factor. Enfin, pour 3000€ la Blackmagic Cinema Camera, avec les défauts qu’on lui connaît, produit un signal 2,5K en RAW; ce qui n’est pas rien.

Le seul point d’attaque de ce boîtier reste la production simultanée de photos et d’un signal vidéo 4K mais qui demeure compressé, et peut-être compliqué et onéreux à stocker. On aurait pu s’attendre donc à un prix plus agressif de la part de Canon. De fait, le boîtier se retrouve en concurrence avec des caméras comme la Blackmagic Cinema Camera, qui satisfera beaucoup plus ceux qui n’ont pas un besoin primordial de 4K ; ou bien face à la FS700 couplé au nouvel enregistreur 4K de SONY qui pour un tarif similaire proposera un signal de meilleur qualité couplé des fabuleuses fonctions que cette caméra a à offrir (notamment en slow-motion). À voir donc, si à l’utilisation, ce boîtier saura mettre en avant toutes ses qualités.

J’espère donc réellement pouvoir passer un long moment avec le boîtier, pour pouvoir apprécier l’ensemble de ses potentialités, et ainsi être pleinement convaincu (ou non). Sa combinaison « Photos Professionnelles + Vidéo de qualité » est évidemment quelque chose qui me laisse rêveur.

Merci à l’équipe de Canon France pour son accueil au stand du SATIS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :