Skip to content

Nikon présente le D5200

1 an! C’est la durée qu’aura vécu le Nikon D5100, le boîtier milieu de gamme du constructeur Nippon. Il y a quelques heures, Nikon vient en effet de dévoiler le Nikon D5200 qui ne se contente pas de rajouter quelques gadgets à son petit frère, mais revoit en profondeur ce boîtier.

Toujours doté d’un capteur CMOS APS-C, ce dernier se dote de pas moins de 24 MégaPixels, soit 8 millions de plus que le D5100. Ainsi on pourra obtenir désormais des images allant jusqu’à 6000×4000, et des ISO allant de 100 à 6400. L’autofocus lui a été revu et adapté à partir des D7000 et D600 et proposent désormais un module Multi-CAM 4800DX doté de 39 collimateurs dont 9 en croix. Une évolution majeure quand on sait que le D5100 ne possédait que 11 collimateurs. La mesure d’exposition a elle aussi été revue pour évoluer d’un capteur RVB 420px à un capteur RVB 2013px. En option vous pourrez opter pour un module Wi-Fi externe. En revanche toujours pas de GPS intégré.

Le reste des spécifications du D5200 semblent rester identiques au D5100. On conserve ainsi le très ergonomique boîtier du D5100 ainsi que ses batteries et son chargeur. De même l’écran LCD orientable est toujours de la partie.

Concernant la vidéo les évolutions sont minimes:

– HDTV 1920×1080 en 60i/50i, 30/25p et 24p
– HDTV 1280×720 en 60/50p
– 640×424 30/25p

– le tout en .MOV H264

En revanche, l’autofocus n’est toujours pas adapté pour un usage vidéo, étant limité à une détection de contraste, trop lente pour suivre des mouvements. La prise monitoring audio semble toujours absente, quant aux changements d’ouverture pendant l’enregistrement, il faudra patienter pour le savoir ; Nikon restant évasif sur le sujet.

Si le Nikon D5200 reste un boîtier de qualité comme l’était le D5100 avant lui, on peut être surpris par le manque de nouveautés que celui-ci a à proposer. Alors que le processeur permettrait d’augmenter significativement les performances de l’appareil, celui-ci reste encore bridé sur certaines fonctions (le mode rafale à 5vps en est un exemple frappant). La stratégie marketing de Nikon visant à limiter son entrée de gamme donne un boîtier correct mais qui aurait pu être vraiment étonnant. Si le D5200 se veut contrecarrer le Canon 650D et dispose de sérieux atout pour (meilleur autofocus, qualité d’image améliorée…), tout le monde semble oublier que Sony propose son A65 avec un mode vidéo très satisfaisant, avec un mode rafale plus rapide et possède même un GPS intégré.

Le Nikon D5200 sera disponible en janvier 2013 au prix conseillé de 879€ pour un kit boîtier + 18-55mm f/3,5-5,6 VR.

Cliquer ici pour lire le communiqué officiel Nikon D5200

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :