Skip to content

SONY F5 et F55 : À fond dans le 4K.

Comme je vous en parlais précédemment, SONY a fait une annonce hier qui n’est pas des plus inintéressantes. Avec un petit peu de retard revenons sur cette annonce inattendue : la présentation de la F5 et la F55.

Désormais, SONY compte à sa gamme de caméras professionnelles pas moins de 4 modèles proposant une résolution UHD-4K : la FS700, la F5, la F500 et la F65. La firme semble confirmer ainsi son envie de reprendre sa place de pionnier de la vidéo professionnelle. Alors que l’on commence à peine à envisager la normalisation des formats UHD et 4K, Sony semble déjà bien armé pour répondre aux besoins des professionnels qui veulent s’équiper sur le long terme. Et ainsi bien évidemment enrayer le succès insolent de nouveaux venus sur le marché comme CANON et Blackmagic.

(De gauche à droite : la gamme SONY F. F65 – F55 – F5 – F3)

Les deux caméras F5 et F55 partagent le même FormFactor. Ainsi d’un point de vue externe, impossible de différencier les deux. En revanche les capacités des deux caméras sont elles bien différentes et sont bien entendues bâties autour de la gestion du 4K. Pour cela, Sony a travaillé sur la création d’un processeur capable de gérer non seulement le 4K et le codec créé pour l’occasion, mais aussi tous les autres codecs XDCAM EX, XDCAM HD à différentes cadences d’images. Et les deux caméras en sont équipées. La F5 est dotée d’un capteur CMOS Super35mm capable d’enregistrer, à l’aide d’un enregistreur externe, la 4K jusqu’à 120 img/s en progressif. Les montures objectifs adaptables sont des montures PL et FZ. La F55 reprend les capacités de sa petite soeur la F5 mais permet l’enregistrement en interne du 4K, et de grimper jusqu’à 240 img/s (en externe uniquement). Elle dispose également d’un Global Shutter et d’un gamut plus étendu.

Pour gérer ces nouveaux formats, Sony a présenté un nouveau codec destiné à la gestion du 4K : le XAVC qui semble répondre tout droit à l’AVC-Ultra de Panasonic. Il s’agit d’un codec qui se base sur la norme MPEG-4 AVC/H.264 qui peut gérer de très hautes cadences d’images (jusqu’à 240 img/s) à très hautes résolutions. Ce nouveau codec se veut être optimisé pour l’intégration à des workflows professionnels de tout types. Ainsi il propose un 4K (4096 x 2160 et 3840 x 2160) HD et proxy, 10 ou 8 bits, échantillonné 4:2:0, 4:2:2 ou 4:4:4 et encapsulé en MXF. Enfin une compression intra-image serait possible. Cerise sur le gâteau, ce format s’accompagne d’un programme de licence ouvert aux différents acteurs de l’industrie audiovisuelle. Ainsi on est amené à croiser ce nouveau format comme standard chez des constructeurs et développeurs comme Adobe, Apple, Avid, Grass Valley, Matrox, et bien d’autres encore…

Oui le 4K c’est bien, mais on est loin d’aller tailler en pièce les caméras de chez R3D. Si ce n’est pas l’ambition de SONY, il n’empêche que la firme a anticipé les critiques concernant l’utilisation du MP4 quand la concurrence propose du RAW. Ainsi elle a présenté son nouvel enregistreur externe AXS-R5 qui permettra d’enregistrer en RAW 4K. Cet enregistreur, qui sera de plus compatible avec la FS700 après mise à jour du firmware, enregistre les rushes sur un nouveau support : la carte AXS (Pour Access Memory System). L’enregistreur ne nécessitera en outre pas l’utilisation de câbles parfois un peu pénibles et facilement égarables, puisqu’il se fixe à la manière d’un dock sur l’arrière de la caméra. Concernant l’enregistrement en interne sur les caméras, celui-ci se fera sur une évolution des cartes SxS : Le SxS Pro+. L’histoire ne semble pas dire si les anciennes cartes sont confirmées comme compatibles mais il semblerait.

Pour couronner le tout, Sony a présenté une large gamme d’accessoires pour améliorer l’ergonomie de sa caméra en fonction des projets. En vrac, on pourra choisir entre des viseurs LCD ou Oled, des batteries à charge rapide et une crosse d’épaule, ainsi que des rails pour Mattebox ou Follow Focus, directement intégrés dans cette dernière. On pourra aussi visionner ses rushes sur le moniteur LCD PVM-X300 compatible 4K embarquant du TRIMATSER pour assurer une grande fidélité des images. Et enfin, le constructeur a présenté une gamme optique améliorée en monture PL couvrant une plage de 20mm à 135mm à ouverture T.2.0.

Et comme si cela ne suffisait pas, Sony a aussi annoncé une mise à jour de la F65 (v.3.0) pour le premier trimestre 2013. Ainsi cette F65 améliorée sera comme ses petites soeurs « modulables » et donc compatibles avec les différents accessoires sus-cités. Grâce à son capteur CMOS 8K, la nouvelle F65 pourra délivrer des images 6K ou 8K grâce à un système d’interpolation d’image RAW Full RVB. Elle permettra aussi l’utilisation d’optiques anamorphiques.

Le prix des nouvelles caméras n’est pas encore connu mais devrait se placer au même niveau que la CANON EOS C300 pour la F5 et la CANON EOS C500 pour la F55. Ces caméras seront présentes au SATIS dans deux semaines et je tâcherais de vous ramener les commentaires d’un des tenants du stand SONY.

Publicités

5 Comments »

  1. (Par contre, pourquoi mon Avatar quand je commente c’est une affreuse croix gammée verte fluo ????!)

  2. Le générateur aléatoire de motif horrible wordpress semble t’avoir cerné David!
    (Hop Point Godwin en 2 commentaires…record?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :